Concerts & Festivals : Quels risques pour vos oreilles?

Updated: Apr 7

Lors des concerts et festivals, les niveaux sonores de la musique peuvent provoquer des dommages auditifs irréversibles. Cet article présente la législation sonore en place, les dangers liés à une exposition sonore intense et les solutions qui existent pour protéger vos oreilles tout en profitant de la musique.

Quel est le volume sonore lors d'un concert ou en festival ?


Lors d’un concert ou en festival, vos oreilles sont soumises à des niveaux sonores élevés en raison de la musique et du bruit ambiant et ce, pendant plusieurs heures voire plusieurs jours. Actuellement, 75% des belges ne se soucient pas de leur audition et un grand nombre d’entre eux souffrent pourtant de troubles auditifs. En effet, plus d'1 belge sur 10 a des acouphènes en permanence (sifflement ou bourdonnement dans les oreilles). Selon Audika, 7 personnes sur 10 ont déjà ressenti des acouphènes à la suite d'un festival. Cette problématique est due notamment à une méconnaissance des conséquences irréversibles auditives liées à une exposition sonore intense. Notre ouïe étant pourtant essentielle à notre vie sociale, il est donc plus urgent de s’en préoccuper.


Les oreilles peuvent être exposées à 80 decibels durant 8 heures. Une augmentation de 3 decibels réduit de moitié la durée d’exposition (83 dB pour 4 heures d'exposition, 86 decibels pour 2 heures d'exposition...). En concert ou en festival, nos oreilles sont soumises à des intensités sonores pouvant atteindre 100 decibels voire parfois 105 decibels. À 100 decibels, les oreilles peuvent être exposées au maximum 5 minutes sans subir de dommages auditifs irréversibles. Il est donc primordial de se protéger les oreilles en portant des protections auditives.

Selon une enquête réalisée en 2017 au Melrock Festival, deux raisons expliquent pourquoi les festivaliers ne se protègent pas les oreilles:

  • L’oubli de protections auditives

  • Le peur d'être isolé et de ne pas profiter pleinement de la musique

Nous vous présentons dans la section suivante les types de protections auditives qui existent.


Quelles solutions existent pour protéger ses oreilles et tout de même profiter de la musique ?


Il existe 4 catégories de protections auditives:

  1. Les bouchons d’oreilles en mousse jetables standards: Ces derniers sont constitués en mousse et offrent une protection faible (30%). Ils n'épousent pas parfaitement la forme des oreilles. Ces bouchons ont fortement tendance à tomber et perdent ainsi leur effet protecteur. De plus, ils isolent complètement la personne, ce qui altère la qualité musicale. Ils coûtent environ 2€ et sont généralement offerts lors des festivals.

  2. Les bouchons d’oreilles avec filtres réutilisables standards : Ceux-ci sont composés d'un filtre acoustique permettant de garder une bonne qualité sonore. Les bouchons étant standards peuvent provoquer une gêne ou sortir du conduit auditif car ils n'épousent pas correctement la forme des oreilles. C'est pourquoi ils offrent une protection faible (30%). Ces protections en silicone sont généralement vendues entre 10€ et 20€.

  3. Les casques anti-bruit standards : Le casque est la protection auditive idéale pour les enfants. Il permet de correctement protéger la personne. Son efficacité de protection varie en fonction de la forme du visage et d'autres paramètres (port de lunettes, transpiration...) En revanche il isole complètement la personne, ce qui altère la qualité musicale. Le prix d'un casque varie entre 20€ et 35€.

  4. Les bouchons d'oreilles réutilisables sur mesure : Ces bouchons sont actuellement les plus conseillées car ils protègent votre audition à 100%. Etant donné que chaque oreille est unique, ces bouchons sont fabriqués sur mesure. Ils s'adaptent parfaitement à chaque conduit auditif. Ces bouchons offrent également une excellente réduction sonore tout en conservant parfaitement la qualité sonore (pour écouter la musique et pour discuter avec vos amis). Selon les spécificités choisies (type de filtre...), ces bouchons coûtent entre 130€ et 170€ par paire. Les bouchons sur mesure sont durables jusqu'à 5 ans. Etant donné qu'il s'agit de la meilleure protection, certaines mutuelles interviennent dans le remboursement de bouchons sur mesure pouvant aller jusque 50€.


Quelle est la légalisation concernant le bruit en Belgique ?


Selon la législation bruxelloise, le niveau sonore maximum a été fixé à 85 decibels (dBA) sans conditions à partir du 21 février 2018.


Toutefois, certains organismes peuvent dépasser ce seuil sous certaines conditions et ainsi atteindre des sons de 95 dB(A) et 100 dB(A).


Pour cette première exception de 95 decibels (dBA), les établissements ont certaines obligations à respecter telles que :


  • Informer le public sur les risques des niveaux sonores diffusés

  • Afficher le niveau sonore en temps réel

  • Enregistrer les niveaux sonores et conserver l’historique en cas de diffusion après minuit

  • Rendre visible les mesures en dB(A) et en dB(C) en continu pour le public car cela permet d'informer sur les risques pour l’oreille



Pour un volume qui atteint 100 decibels (dBA), les règles se multiplient:


  • Informer le public sur les risques des niveaux sonores diffusés

  • Afficher le niveau sonore en temps réel

  • Enregistrer les niveaux sonores et conserver l’historique en cas de diffusion après minuit

  • Rendre visible les mesures en dB(A) et en dB(C) en continu pour le public car cela permet d'informer sur les risques pour l’oreille

  • Mettre à disposition des protections auditives et une zone de repos auditif <85 dB(A)

  • Une personne de référence pour assurer le respect des conditions

Découvrez les protections auditives sur mesure dédiées pour la musique en cliquant sur le lien suivant: https://www.decilo.be/music-earplugs?lang=fr

Bibliographie :

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 decilo